Comparatif crédit travaux

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2021

Sommaire

Comparez les offres avant de choisir un prêt travaux.

Les solutions de financement travaux sont nombreuses. Il convient donc de prendre le temps de faire un comparatif crédit travaux afin de trouver la solution la plus adaptée à votre situation.

 

 

Comparatif crédit travaux : les obligations réglementaires

Selon la loi Scrivener, les établissements bancaires et organismes de prêt doivent vous remettre une offre préalable de prêt indiquant des mentions obligatoires :

  • nom et adresse de l'organisme prêteur ;
  • objet du crédit travaux ;
  • durée du prêt ;
  • montant du prêt ;
  • taux effectif global (TEG) ;
  • frais éventuels d'assurance ;
  • coût total du crédit ;
  • date de la remise de l'offre et durée de validité.

Tableau comparatif des crédits travaux

Afin de vous aider à trouver le crédit le plus adapté pour vos travaux, voici un tableau de comparatif.

Type de crédit travaux Travaux pris en charge Montant Durée Taux d'intérêt Frais de dossier
Crédit travaux sous forme de prêt personnel Tout type de travaux Jusqu'à 21 500 € 10 ans maximum Entre 1 %
et 9 %
0 €
Crédit travaux sous forme de prêt immobilier Tout type de travaux À partir de 21 500 € Selon le montant du prêt et les mensualités définies avec la banque Entre 0,8 % et 3 % Selon les banques

Prêt travaux à taux 0
(PTZ +)

Bon à savoir : le dispositif du PTZ a été prorogé jusqu'au 31 décembre 2022 par l'article 164 de la loi n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 de finances pour 2021.

Travaux dans le cadre de l'achat de sa résidence principale

Bon à savoir : le PTZ + peut être accordé pour acquérir et effectuer des travaux dans un logement ancien uniquement pour les logements situés en zone B2 ou C ou dans le cadre d'une location-accession.

Selon les ressources, la composition du foyer, la localisation de l'habitation, et son type

Jusqu'à 25 ans 0,00 % 0 €
Prêt épargne logement
  • Pour un PEL
    ou un CEL
    ouvert depuis le 1er mars 2011 : travaux dans une résidence principale ;
  • pour un PEL ou CEL ouvert jusqu'au 28 février 2011 : travaux réalisés dans une résidence principale ou secondaire.
  • Maximum 92 000 € pour un PEL ;
  • maximum 23 000 € pour un CEL.
De 2 à 15 ans
  • Selon la date d'ouverture du PEL ou du CEL (2,20 % pour un PEL ouvert depuis le 1er août 2016 et 2 % pour un CEL ouvert depuis le 1er août 2015).
Selon les banques
Eco prêt travaux
(éco prêt taux 0)
  • Travaux d'isolation des toitures ;
  • travaux d'isolation d’au moins la moitié de la surface des murs donnant sur l’extérieur ;
  • travaux d'isolation des planchers bas sur sous-sol, vide sanitaire ou passage ouvert (depuis le 1er juillet 2019) ;
  • remplacement d’au moins la moitié des fenêtres et portes-fenêtres en simple vitrage donnant sur l’extérieur ;
  • travaux d'installation ou de remplacement du système de chauffage, le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants, ou de production d'eau chaude sanitaire ;
  • travaux d'installation d'équipements de chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable ;
  • travaux permettant d'améliorer d'au moins 35 % la performance énergétique globale du logement, par rapport à la consommation conventionnelle avant travaux et permettant d'obtenir une consommation conventionnelle annuelle inférieure à 331 kWh/m² en énergie primaire sur les usages chauffage, refroidissement et production d'eau chaude ;
  • travaux permettant d'améliorer la performance énergétique du logement ayant ouvert droit à l'aide du programme « Habiter mieux » de l'Anah ;
  • travaux de réhabilitation du système d'assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d'énergie.
Jusqu'à 30 000 € pour un bouquet de 3 travaux ou pour des travaux de performance énergétique globale ; jusqu'à 25 000 € pour un bouquet de 2 travaux ; jusqu'à 15 000 € pour une seule action (7 000 € pour les parois vitrées) ; jusqu'à 10 000 € pour l'assainissement non collectif.

15 ans

Bon à savoir : depuis le 1er juillet 2019, la durée d’emprunt est uniformisée à 15 ans (loi n° 2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances pour 2019). Elle était auparavant de 10 ans et pouvait être modulée de 3 ans minimum à 15 ans maximum pour les rénovations importantes.

0,00 % 0 €
Prêt accession sociale
  • L'achat ou la construction d'un logement neuf ;
  • l'acquisition d'un logement ancien avec ou sans travaux ;
  • des travaux d'amélioration de l'habitat, d'agrandissement, d'extension, d'économie d'énergie, de mise en état d'habilitation pour les personnes handicapées.
Montant minimum de :
  • 1 500 € pour des travaux d'amélioration de l'habitat ;
  • 4 000 € pour des travaux d'économie d'énergie ;
  • 4 500 € pour une construction ou une acquisition.
De 5 à 25 ans (possibilité d'allongement jusqu'à 35 ans)

De 2,30 % à 2,75 %

Bon à savoir : les taux peuvent évoluer selon le taux de référence publié par la SGFGAS (Société de gestion des financements et de la garantie de l'accession sociale à la propriété).

Frais de dossiers plafonnés
Prêt amélioration habitat
(prêt travaux CAF)
  • Réparation ;
  • d'assainissement ;
  • d'amélioration chauffage ou sanitaire ;
  • d'agrandissement ou de division ;
  • d'isolation thermique.
Maximum 1 067,14 € Jusqu'à 36 mois 1,00 % 0 €
Prêt Anah
(subvention Anah)
  • L'amélioration de la sécurité ou de la salubrité du logement ;
  • l'amélioration des économies d'énergie ou d'isolation acoustique ;
  • l'isolation thermique ;
  • l'élimination des matériaux contenant de l'amiante ;
  • le traitement préventif ou curatif contre les termites ou autres insectes xylophages.
Calculé en fonction des travaux effectués, des ressources pour les propriétaires occupants, des loyers appliqués pour les propriétaires bailleurs, de la zone géographique du logement... / / /
Prêt Multi-Travaux bonifié d’EDF
  • Travaux d'isolation ;
  • changement des fenêtres ;
  • installation d'un chauffe-eau solaire ;
  • installation d'un chauffage au bois ;
  • installation d'une pompe à chaleur et émetteurs associés ou d'une pompe à chaleur air/air, etc.
De 1 500 € à 75 000 € De 3 à 7 ans 1,59 % 0 €

Aussi dans la rubrique :

Choix du prêt

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider