Fin du crédit d'impôt sur l'achat d'une porte d'entrée isolante

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2020

Sommaire

L'isolation thermique de la porte d'entrée n'est plus éligible au crédit d'impôt pour la transition énergétique depuis le 1er janvier 2018. L'achat d'une porte d'entrée isolante ne donne donc plus droit à un crédit d'impôt sur le montant de vos dépenses.

Porte d'entrée isolante : conditions d'obtention du crédit d'impôt

Pour avoir droit au crédit d'impôt pour la transition énergétique, plusieurs conditions étaient nécessaires :

  • Vous deviez avoir fait installer une porte d'entrée avant le 31 décembre 2017 ou avoir accepté un devis et versé un acompte avant cette date.
  • Votre porte devait donner sur l'extérieur.
  • Le logement concerné devait constituer votre résidence principale et être achevé depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux.
  • Les matériaux d'isolation la composant devaient avoir un coefficient de transmission surfacique inférieur à 1,7 W/m².K.
  • Les matériaux devaient être fournis par l'entreprise qui les installait.
  • Le professionnel effectuant les travaux devait être certifié RGE (reconnu garant de l'environnement). Il devait par ailleurs avoir effectué une visite préalable du logement avant d'établir le devis, afin de vérifier que les équipements, matériaux ou appareils choisis étaient bien adaptés au logement.
Lire l'article Ooreka
Porte d'entrée

Montant du crédit d'impôt pour une porte d'entrée isolante

Le crédit d'impôt était accordé dans la limite de 30 % du montant des dépenses éligibles hors main-d'œuvre.

Le montant des dépenses était toutefois plafonné à :

  • 8 000 € pour une personne seule ;
  • 16 000 € pour un couple ;
  • avec une majoration de 400 € par personne à charge (200 € pour les enfants en résidence alternée).

Le plafond des dépenses s'appréciait par période de 5 années. Pour le calcul du crédit d'impôt de 2018, le plafond s'appliquait aux dépenses effectuées du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2018.

Crédit d'impôt porte d'entrée : déclarer les travaux

Pour obtenir votre crédit d'impôt de 30 %, il convenait de déclarer les dépenses ouvrant droit au crédit lors de votre déclaration d'impôt sur le revenu.

Les travaux réalisés en 2017 devaient être déclarés en 2018, et les travaux réalisés en 2018 devaient être déclarés en 2019. Vous deviez précieusement conserver les factures des travaux car elles pouvaient être demandées par l'administration fiscale. Le montant du crédit d'impôt était déduit des impôts dus. S'il était supérieur, l'excédent vous était restitué.

Ces pros peuvent vous aider